logo

COVID-19

Suite au déclenchement du plan ORCA décidé en date du 13 mars 2020, et en vertu de l’arrêté du 16 mars 2020 relatif aux mesures de protection de la population et de soutien aux entreprises face à la propagation du coronavirus COVID-19, le Conseil d’Etat vaudois a décidé de la mise sur pied de la Protection civile. Seuls les membres appartenant au système de santé du canton peuvent être dispensés. Le chef EMCC peut prévoir d’autres catégories de dispenses.

200313 06 03 Mobilisation COVID 19 rectangle

Le 13 mars 2020, le Conseil d'Etat a déclenché le plan ORCA et annoncé la prise de mesures, dans les domaines de la santé, de la formation, de l’économie, des finances et de la continuité des services publics, visant à renforcer le dispositif de protection de la population. Le chef de l’État-major cantonal de conduite (EMCC) et le médecin cantonal assurent la direction des opérations. Ils peuvent prendre toutes les mesures imposées par les circonstances, notamment un engagement élargi de personnels ou matériels jugés nécessaires.

Un courrier de mobilisation a été envoyé à tous les astreints de protection civile du canton. Ce courrier n’est pas une convocation ! Une convocation par votre ORPC va vous parvenir par téléphone ou par écrit précisant le lieu, la date et l’endroit pour l’entrée en service. Vous trouverez plus bas les réponses à la plupart des questions qui nous sont parvenues depuis l'envoi de ce courrier.

Arrêté du Conseil d'Etat du 16 mars 2020

Mobilisation générale

Seuls les membres appartenant au système de santé du canton peuvent être dispensés. Le chef EMCC peut prévoir d’autres catégories de dispenses.

Le personnel planifié pour des services (cours de répétition) doit se tenir prêt à prolonger son engagement pour une durée indéterminée.

La mobilisation du personnel de milice nécessaire à l’accomplissement des tâches de protection civile sera effectuée de manière échelonnée selon les processus usuels :

  • alarme via le centre de traitement des alarmes des sapeurs-pompiers (CTA) ou
  • convocation par courrier postal

Foire aux questions

Est-ce que je dois entrer en service suite à la lettre de mobilisation ?

Non, le courrier de mobilisation n’est pas une convocation pour une entrée en service.

Une convocation par votre ORPC va vous parvenir par téléphone ou par écrit précisant le lieu, la date et le lieu de l’entrée en service.

Que veut dire mobilisation ?

Mobilisation signifie : se tenir prêt-e à être convoqué-e en tout temps et prendre ses dispositions (professionnelles, logisitiques et familiales).

Comment vais-je être convoqué ?

Vous pouvez être convoqué de deux manières :

  • Mobilisation téléphonique par l’intermédiaire du CTA (alarme). Si vous êtes alarmés par téléphone :
    1. quittancez votre présence en tapant 1# sur votre combiné téléphonique ;
    2. entrez en service sans délai selon les consignes du message de mobilisation ;
    3. si vous faites partie du personnel de santé du canton ou des autres catégories de dispenses ou que vous avez des symptômes de maladie(fièvre et toux), tapez 0# sur votre combiné téléphonique et ne rentrez pas en service.
  • Mobilisation par courrier postal (convocation).  Si vous êtes convoqué-e au moyen d’un courrier postal :
    1. entrez en service selon les consignes figurant sur la convocation ;
    2. si vous faites partie du personnel de santé ou des autres catégories de dispenses, demandez sans délai une dispense de service auprès de votre ORPC

Quel est le comportement à adopter en cas de convocation ?

  • Entrez en service complètement équipé ;
  • Emportez avec vous les effets personnels nécessaires pour une durée de 10 jours dans le cas où vous devriez être encaserné (sous-vêtements, affaires de toilettes, chargeurs de téléphone, etc.)

Devais-je entrer en service le mardi 17 mars 2020 à 6 heures ?

Le courrier de mobilisation n’est pas une convocation pour une entrée en service. Une convocation de votre ORPC va vous parvenir par téléphone ou par écrit précisant le lieu, la date et l’endroit pour l’entrée en service.

Je dois garder mes enfants : dois-je entrer en service ?

Des structures de garde sont disponibles dans chaque région, consultez la page dédiée à l'accueil de jour des enfants de parents mobilisés contre le coronavirus.

Prenez aussi contact avec votre ORPC.

Je n’ai pas d’équipement ?

Si vous êtes convoqué-e, rentrez en service. Votre ORPC vous équipera de manière adéquate.

Je suis placé en isolement par le médecin cantonal

Si le médecin cantonal a ordonné votre isolement, merci d’envoyer par e-mail une copie de la lettre d’isolement du médecin cantonal à votre ORPC.

Je suis une personne à risques ?

Merci d'informer l’ORPC qui vous a convoqué par e-mail avec copie du certificat médical

Si vous n’avez pas de certificat médical, contactez votre médecin traitant par téléphone ou par courriel.

Qui est dispensé ?

Le personnel de milice appartenant au système de santé du canton peut être dispensé. Une pièce justifiant l’activité professionnelle de l’astreint doit être adressée à l’ORPC par e-mail.

Les professionnels pouvant faire l’objet d’une libération anticipée (par exemple : policiers, employés des entreprises de transports publics, professionnels de la santé d’autres cantons, etc.) qui ne l’ont pas demandée sont tenus d'entrer en service. Ils adressent leur demande selon la voie ordinaire par l’intermédiaire de leur employeur. 

Formulaire en ligne de demande de libération anticipée.

Les demandes seront traitées au cas par cas et de manière non prioritaire !

Ma famille est composée d’une personne à risques, est-ce que je dois rentrer en service ?

Tant que vous n’avez pas de symptômes et que vous n’êtes pas en quarantaine, vous devez entrer en service.

Je suis en possession d’un certificat médical ?

Merci d'informer l’ORPC par e-mail et de joindre une copie du certificat médical.

Je suis à l’étranger ?

Si vous êtes à l'étranger, merci d'informer votre ORPC par e-mail avec un justificatif.

J’ai des symptômes ?

 En cas d’apparition de symptômes (https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/haeufig-gestellte-fragen.html#-807129639), contactez la Hotline santé 0800 316 800 ou faites le self-check sur le site www.coronacheck.ch. Si vous êtes placé-e en isolement ou en auto-isolement, il faut l’annoncer sans délai à votre ORPC par e-mail et rester à la maison selon les indications données par la Hotline ou le site www.coronacheck.ch.

Quel est le contact des ORPC ? Leurs adresses e-mail ?

Voici comment contacter les ORPC :

Mon employeur ne veut pas me libérer ?

Si votre employeur ne peut pas vous libérer, une demande écrite doit être effectuée auprès de votre ORPC en votre nom avec un justificatif de votre employeur.

En l'absence de justificatif, la demande sera refusée d’office. Une demande adressée directement par l’employeur sera aussi refusée d'office.

Je suis indépendant, je ne peux pas me libérer ?

Si vous ne faites pas partie des personnes dispensées, vous devez entrer en service.

Pour mémoire, le personnel de milice appartenant au système de santé du canton peut être dispensé. Une pièce justifiant l’activité professionnelle de l’astreint doit être adressée à l’ORPC par e-mail.

Les professionnels pouvant faire l’objet d’une libération anticipée (par exemple : policiers, employés des entreprises de transports publics, professionnels de la santé d’autres cantons, etc.) qui ne l’ont pas demandée sont tenus de rentrer en service. Ils adressent leur demande selon la voie ordinaire par l’intermédiaire de leur employeur. 

Comment se porter volontaire ou bénévole ?

Si vous souhaitez offrir bénévolement votre appui, un formulaire est disponible sur notre page dédiée. Merci de votre engagement et de votre solidarité !

Le courrier me demande de prévoir des affaires personnelles : serai-je encaserné ?

Il s'agit d'une recommandation et de mesures préparatoires au cas où.

Dans la mesure du possible, nous ferons en sorte que le retour à domicile soit possible. 

Quelles sont les conséquences d’une non-entrée en service à la suite d’une convocation ?

Ne pas donner suite à une convocation est considéré comme un délit au sens de l’article 68 de la Loi fédérale sur la protection de la population et la protection civile. Le personnel de milice ne donnant pas suite à la convocation ou se soustrayant à son obligation de servir fera l’objet d’une dénonciation pénale.

Est-ce que je risque d’être en contact avec le virus pendant mon engagement ?

Il est primordial de garantir la sécurité et la santé des membres de la protection civile engagés.
Les recommandations, ainsi que les règles d’hygiène et de distanciation sociale fixées par l’OFSP et le Médecin cantonal, sont appliquées strictement et avec rigueur pour protéger les astreints pendant l’exécution de leurs missions.
Pour les missions effectuées dans le domaine hospitalier ou de santé communautaire, les règles de protection en vigueur pour le personnel soignant s’appliquent pour les membres de la Protection civile.

(En savoir plus : https://www.hpci.ch/prevention/recommandations/contenu/n-cov-prise-en-charge-dun-patient-suspect-dinfection-%C3%A0).

Extrait de la FAQ de l'OFPP : Dans quels domaines la protection civile peut-elle assumer des tâches dans la gestion de la pandémie de coronavirus ?

La protection civile a un large éventail de tâches notamment dans les domaines de l’assistance, de la logistique et de l’appui. Plusieurs cantons ont déjà convoqué et engagé des personnes astreintes à servir dans la protection civile dans le cadre de la crise du coronavirus. Concrètement, la protection civile peut assumer les tâches suivantes :

Assistance

  • Soutenir le système de santé (principalement les établissements médico-sociaux, les institutions pour handicapés et les hôpitaux) : aide au personnel de l’économie domestique et au personnel de soins pour les travaux de routine et les soins de base sous la surveillance de professionnels
  • Soutenir la prise en charge ambulatoire des personnes âgées et des personnes ayant besoin de soins : distribution de repas, transports, soins de base simples sous la surveillance de professionnels
  • Aider les personnes en quarantaine (courses)
  • Fournir un soutien psychosocial aux personnes touchées (« care teams »)

Logistique

  • Fournir des services logistiques pour la prise en charge ambulatoire des personnes âgées et des personnes nécessitant des soins ou pour les médecins de famille
  • Fournir un soutien logistique général tel que les transports pour les institutions privées et publiques

Travaux de pionniers

  • Mettre en place des postes d’accueil dans les établissements de soins et assurer leur fonctionnement, notamment le contrôle des entrées et des accès
  • Soutenir les forces de l’ordre : régulation du trafic, pose de barrières, contrôles du stationnement ou contrôles d’identité

Autres tâches générales

  • Appuyer les organes de conduite civils et les états-majors de crise (aide à la conduite)
  • Appuyer les autorités en matière de communication, de fonctionnement des lignes téléphoniques d’urgence et de points de rencontre d’urgence pour la population
  • Effectuer d’autres tâches pour la gestion de la crise du coronavirus

Les tâches concrètes sont définies par les cantons, qui sont responsables de l’engagement de la protection civile.

Lien vers la FAQ complète de l'Office fédéral de la protection de la population

Extrait de la FAQ de l'OFPP : Une personne astreinte ou, le cas échéant, son employeur, peuvent-ils refuser la mission ?

Non. La convocation a un caractère obligatoire : les personnes astreintes à servir dans la protection civile sont tenues d’entrer en service conformément aux ordres de l’autorité compétente. Toute personne qui ne peut pas entrer en service pour des raisons de santé doit en informer immédiatement l’organe de convocation et lui envoyer une copie du certificat médical.

Lien vers la FAQ complète de l'OFPP

Extrait de la FAQ de l'OFPP : Les personnes astreintes sont-elles rémunérées pour leur engagement ?

Oui. Pour chaque jour de service de protection civile donnant droit à la solde, les personnes astreintes ont droit à une allocation pour perte de gain. Toute personne qui effectue un service reçoit une allocation de base indépendamment de son état civil et de l’exercice d’une activité lucrative. Si l’employeur paie le salaire de l’employé pour la période de service, l’indemnité est due à l’employeur, à condition qu’elle ne dépasse pas le salaire versé. Peuvent s’y ajouter une allocation d’exploitation, une allocation pour enfant et une allocation pour frais de garde.

Lien vers la FAQ de l'OFPP

Informations et espace médias

Les médias sont priés d'adresser leurs demandes à la cellule communication de l'Etat-major cantonal de conduite qui les traitera.

Lien vers la page dédiée aux médias sur le site de l'Etat de Vaud

Questions sur le coronavirus ?

Si vous avez des demandes plus générales sur le Coronavirus d'ordre médical, financier qui ne concernent pas directement votre mobilisation dans la Protection civile vaudoise, vous pouvez consulter la page dédiée sur le site de l'Etat de Vaud qui recense des réponses aux différentes thématiques identifiées

Être volontaire

Il est possible de s'annoncer comme volontaire dans le cadre de la lutte contre l'épidémie.

S'annoncer volontaire

Pour les employeurs

En situation sortant de l’ordinaire, en situation d’urgence et en cas de catastrophe, les Cantons et la Confédération sont en droit de mobiliser le personnel de la protection civile. La protection civile peut également être mise sur pied pour des travaux de remise en état.
Dans le canton de Vaud, la protection civile est mobilisée par l’intermédiaire du Centre de traitement des alarmes (CTA) de l’Etablissement cantonal d’assurance vaudois. Le personnel de milice reçoit un appel de mobilisation par téléphone – et pour ceux qui en sont équipés, un message pager.
Nous attendons que le personnel mobilisé puisse se mettre à disposition dans les délais les plus brefs et pour la durée nécessaire à l’intervention. Nous comptons pour cela sur votre appui et votre soutien.
Sans votre collaboration, nous ne sommes pas en mesure de répondre à ces différentes sollicitations. Nous sommes conscients des contraintes et des désagréments que cela génère, c’est pourquoi nous tenons à vous remercier par avance de votre appui et des efforts consentis. Il en va de l’intérêt général.

Informations utiles aux employeurs

Informations au public

Unisanté met à disposition un outil interactif, pour la population et les professionnels, afin de permettre une évaluation simple de chaque situation

WWW.CORONACHECK.CH

Hotline santé

TEL: 0800 316 800

En fonction tous les jours de 8h00 à 20h00

 > Hotline et informations sur le coronavirus sur le site de l'Etat de Vaud

Rubrique coronavirus sur le site de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP)

 Recommandations et consignes comportementales :

Pour se protéger, il convient d’adopter les précautions d’usage suivantes :

  • bonne hygiène personnelle, se laver régulièrement les mains à l'eau et au savon (pendant 20’’ au moins) ou avec un désinfectant pour les mains ;
  • tousser ou éternuer dans le pli du bras ;
  • jeter les mouchoirs usagés dans une poubelle fermée ;
  • éviter les poignées de main ;
  • toujours téléphoner avant d’aller chez le médecin ou aux urgences ;
  • pour les personnes malades et/ou fragiles, il est conseillé d’éviter les lieux publics et les grands rassemblements
  • éviter tout contact avec des personnes présentant des symptômes respiratoires (toux, éternuements) revenant de zones à risque ou ayant des symptômes

Vidéos de prévention et informations du Conseil fédéral

Contacts :

  • SANTE : 0800 316 800
    répond à la population pour toutes les questions liées au coronavirus
    tous les jours de 8h00 à 20h00
  • AUTRES QUESTIONS  : 021 338 08 08 
    du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00

200330 02 03 Covid Affiche Reco PCi Badge

Incorporation dans un groupe d’alarme

NIP

Lire la suite...

A l'attention des employeurs

Votre collaborateur/trice est incorporé/e comme cadre, comme astreint ou comme volontaire dans la Protection civile vaudoise. Il/elle accomplit de fait une obligation de servir.

Message détaillé

Coronavirus

Recommandations du Conseil fédéral

200330 02 03 Covid Affiche Reco PCi Badge

Restez à la maison, en particulier si vous êtes âgé ou malade. Sauf si vous devez aller au travail et ne pouvez pas travailler à domicile; sauf si vous devez aller chez le médecin ou à la pharmacie; sauf si vous devez faire les courses ou aider quelqu’un.

Le Conseil fédéral et la Suisse comptent sur vous!

En savoir plus...

alertswiss

La plateforme Alertswiss rassemble des informations essentielles concernant la préparation aux catastrophes et aux situations d’urgence en Suisse et le comportement à adopter.

En savoir plus

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour en savoir plus sur comment les désactiver, ainsi que sur notre politique en matière de protection des données.